--------------------
- Imagerie ultrasonore d’une statue antique en combinant la vibrométrie laser et la photogrammétrie hal link

Auteur(s): Vu Quang, PAYAN C, Debieu Eric, Lasaygues Philippe, Bagneris M., Pamart Anthony, Cherblanc F., Bromblet Philippe

(Affiches/Poster) Lacona XII, 12th conference on Lasers in the Conservation of Artworks (Paris, FR), 2018


Ref HAL: hal-01883674_v1
Exporter : BibTex | endNote
Résumé:

Dans le domaine de la conservation des biens culturels, les méthodes d’auscultation non destructives ont un grand intérêt, notamment l’investigation par les ultrasons qui est la seule méthode en lien direct avec l’état mécanique du matériau. L’utilisation des équipements ultrasonores requiert des précautions particulières, en particulier dans l’étude de la statuaire, pour se prémunir contre tout risque de dégradation physique ou esthétique. Il est souhaitable d’éviter le contact direct des transducteurs avec la surface de l’œuvre et l’utilisation d’un agent couplant tel que de la graisse ou un gel échographique. Le but de cette étude est de montrer les possibilités qu’offre la vibrométrie laser dans ce contexte particulier de la conservation des œuvres d’art. La méthode présentée ici comprend 3 étapes successives : i) la construction du modèle géométrique par photogrammétrie 3D, ii) l’acquisition des signaux ultrasoniques au moyen d’un scanner vibromètre laser contrôlé par une caméra, iii) l’imagerie ultrasonore est construite en combinant le modèle géométrique et le traitement du signal acoustique. La mesure de l’amplitude absolue fournie par le laser permet de construire des cartes de vitesses et des cartes d’atténuations. Cette méthode est appliquée sur une statue romaine en marbre blanc du musée de site d’Alba-la-Romaine (MuéAl, Ardèche, France). Les résultats montrent les possibilités d’imager l’homogénéité du marbre en coupe à travers la statue ainsi que les profils de fissures visibles à sa surface.



---------
fichier pdf