feed ical google calendar

(1) Presentation(s)

-

Jeu. 17/06/2021 14:00 l’amphithéâtre 3 de l'IUT de Nîmes

Soutenance de Thèse
ABBAS Abbas (LMGC - équipe SIGECO)
Efficacité énergétique et comportement de l'usager

Sommaire:

En France, le secteur du bâtiment est responsable de 46% de la consommation d'énergie finale et de 25% des émissions de gaz à effet de serre. À ce titre, la France s’est engagée pour la baisse de la consommation d’énergie finale à l’horizon 2050 par une rénovation énergétique profonde, un déploiement de technologies favorisant l’efficacité énergétique et des sources d’énergie décarbonées pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire, et de la généralisation de solutions permettant de maîtriser la consommation d’électricité.Le retour d'expérience des bâtiments écoénergétiques met en évidence la différence de consommation d'énergie entre les prévisions et les mesures sur site, ainsi que la surchauffe en été. Selon la communauté scientifique, bien que de multiples facteurs puissent expliquer ces différences, l'occupant semble être le facteur le plus influent par ses actions sur la température intérieure de consigne et la gestion des volets et des ouvrants. Le but de cette étude est d'analyser l’impact de comportement de l’individu réel sur un bâtiment expérimental en évaluant le confort thermique et la performance énergétique des postes consommateurs et producteurs d’énergies installés dans le bâtiment. L’objet d’étude est un bâtiment expérimental de 20m² situé au sein de l'IUT de Nîmes, fortement instrumenté et équipé d’un ballon électro solaire, d’une pompe à chaleur air-eau réversible, d’une ventilation mécanique contrôlée double flux et des six panneaux photovoltaïques. Plusieurs techniques et protocoles sont utilisés pour contrôler l'équipement et acquérir des données. Les différents systèmes d’instrumentation et d’acquisition permettent de caractériser énergétiquement le bâtiment dans sa globalité mais aussi au niveau de chaque équipement. Les performances énergétiques de la pompe à chaleur air-eau, de la ventilation mécanique contrôlée double flux, du ballon électro solaire et de l’installation photovoltaïque sont évaluées mensuellement et confrontées à celles données par les constructeurs.L’analyse des consommations énergétiques du bâtiment est effectuée sur l’année complète 2020 sous les conditions climatiques locales acquises par une station météo installée sur site et d’actions de particulières de l’usager sur la température intérieure de consigne et la gestion des volets. Des bilans énergétiques hebdomadaires sont réalisés sur la base de scénarios de comportements simulés de l’usager expert ou contreproductif. Les simulations thermiques dynamiques du bâtiment entreprises par l’outil Pleiades, validée par les analyses in-situ, ont permis de confronter les scénarios conventionnels de la RT 2012 avec les scénarios réels tant météorologiques que comportementaux de l’usager sur les consommations énergétiques annuelles du bâtiment.


Pour plus d'informations, merci de contacter Gibier F.